Comité des salaires Midi-Pyrénées – Motion des élus DP CGT

MESURES INDIVIDUELLES 2017

Comité des salaires de l’Antenne de Midi-Pyrénées

MOTION DES ELUS CGT

Les élus DP CGT de Midi-Pyrénées refusent de siéger à la réunion du 9 novembre 2017 du comité des salaires 2017 et motivent leur décision par cette motion.

Pour commencer, le comité des salaires est réuni, comme l’an passé, alors que les chefs de service ont déjà établi leurs listes de vœux. Ce qui rend totalement inutile le processus de consultation des élus.

La CGT constate que les documents ne permettent pas de comparaisons fines : impossible de voir si un salarié, à ancienneté et compétences égales avec ses collègues directs, est en retard ou non.

Comment les élus pourraient-ils travailler sur un pied d’égalité avec la direction dans ces conditions ?

De plus, les élus CGT regrettent que la direction centrale ne transmette plus les documents supplémentaires sur les tendances de rémunération, au seul motif que le projet d’avenant n°7, comportant des dispositions sur la régulation sociale, n’ait pas été signé par les OS.

La CGT, au niveau national, a fait plusieurs propositions afin d’améliorer l’efficacité des comités de salaires. Parmi celles-ci :

– La transmission des données anonymisées de tous les salariés, qu’ils soient ou non concernés par la non attribution de mesure depuis au moins 4 ans, y compris les cadres encadrants ;

– La transmission des mêmes documents que ceux remis aux managers, anonymisés.

En outre, les élus CGT de Midi-Pyrénées suggèrent que les travaux de la commission égalité femmes/hommes soient transmis aux chefs de service, avant que ne s’effectue leur choix de mesures salariales.

A quel moment du processus d’attribution des mesures l’égalité femme/homme, priorité pour la direction nous dit-on, est-elle rappelée aux chefs de service ?

En l’absence d’avancées de ce type, les élus DP CGT de Midi-Pyrénées ne peuvent cautionner le système actuel, contraire à la notion de justice salariale et de régulation sociale.

Malgré tout, une liste de salariés dont nous savons que la situation mérite un rattrapage salarial, a été transmise à la direction.

Toulouse le 9 novembre 2017

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *