Compte rendu DP Midi-Pyrénées – 8 septembre 2016

Présents pour la direction : Vanessa Fixot, Marion Mercier, Thierry Lecarpentier et Fabrice Goll

En préambule de cette réunion DP, la direction a eu une pensée pour Marie Jorisse, disparue le 9 août dernier.

Nous, ses camarades CGT, lui avons aussi rendu hommage :

« Nous voulons, en quelques mots, rendre hommage à Marie qui ici, dans cette salle, nous en a souvent remontrés. Pas une minute de silence, surtout de celles qui ne sont pas respectées, car Marie, le silence, ça ne lui ressemblait pas. Plutôt une minute pour se souvenir. Se souvenir de cette femme pour laquelle le combat contre toutes les injustices était une évidence mais jamais à titre individuel.

Le combat, la bataille étaient chevillés à son corps. Depuis deux ans, c’est depuis chez elle, malade, qu’elle nous conseillait pour continuer la lutte. Jamais elle n’a cessé. Elle a perdu un combat, celui contre la maladie. Mais ce qu’elle nous laisse, c’est son courage. Pour continuer ».

 

Ondes électromagnétiques et obligation de l’employeur

A compter du 1er janvier 2017, les employeurs devront respecter de nouvelles règles visant à protéger les salariés des champs électromagnétiques émis par les nombreux appareils électroniques présents dorénavant dans les entreprises. Un décret a été pris en ce sens, le 6 août, par le gouvernement.

Les élus DP CGT ont voulu savoir quels sont ces nouveaux seuils d’exposition, quels sont les appareils concernés, et comment la direction compte appliquer ce décret.

Réponse de la direction : une expertise a eu lieu à Amiens en août 2015 sur la totalité des outils existants à FTV (micro-cravate, Aviwest, talkie-walkie, etc.). Les champs électriques produits respectent les limitations imposées par la loi, donc les matériels mis en œuvre respectent les normes. Les seuils de conformité étaient extraits de la recommandation européenne, les mêmes repris par le décret en question.

L’étude liée aux mesures de champs en multi-expositions (un smartphone + un micro + …) a été réalisée le mardi 26 juillet au foyer de MFTV (la Maison FTV, autrement dit = le Siège). C’est l’ANFR, l’Agence Nationale des Fréquences, qui a été mandatée pour cela. Mais la direction de France 3 Midi-Pyrénées ne dispose pas des conclusions de cette étude.

En attendant, le principe de précaution est toujours de mise. Attention aux expositions prolongées et par exemple, pour les satellites dont les faisceaux sont extrêmement puissants, ne pas se mettre ni derrière ni sur les côtés de la parabole…

Indemnité vélo

De nouvelles mesures sont mises en place afin d’inciter les employeurs à développer les trajets à vélo de leurs salariés : une réduction d’impôt pour les entreprises qui mettent à disposition de leurs salariés des vélos pour leurs déplacements quotidiens et une indemnité kilométrique pour les salariés qui se rendent sur leur lieu de travail à vélo.

Nous avons déjà abordé cette question à deux reprises dans cette instance. Il serait regrettable – et difficilement compréhensible – que France télévisions n’encourage pas la pratique du vélo, quand dans le même temps, ses salariés y adhèrent de plus en plus.

Or, la direction de France 3 Midi-Pyrénées ne peut toujours pas communiquer d’informations à ce sujet car le groupe de travail (à Paris) dédié à cette étude est toujours… en réflexion !

Accorder une indemnité a un coût certain et de plus, un décret interdit de cumuler ladite indemnité et l’indemnité dite de transport public, accordée aux salariés qui utilisent les transports en commun pour se rendre sur leur lieu de travail.

Matinales

Les Matinales sont de retour en région et leur durée passe désormais à 52 minutes, au lieu de 26 précédemment.

Les élus DP CGT se sont étonnés de voir qu’un seul numéro zéro avait été décidé, qu’un seul OPV était programmé, qu’on ne faisait pas appel au réalisateur maison pour orchestrer cette émission, et enfin, que le plateau JT, non adapté, continuait à accueillir les Matinales.

Réponse de la direction : le mot d’ordre est toujours le même : on fait davantage, avec les mêmes moyens qu’avant. Dès qu’il sera possible de dégager des moyens supplémentaires, cela sera fait mais en attendant, un seul OPV, c’est la norme ! Puisqu’il faut faire avec les moyens du JT.

Un numéro zéro a eu lieu en juin, un autre le 26 août. Il n’était apparemment pas possible de faire mieux.

Les écrans plasma du studio JT pourraient être changés. Une réflexion est en cours pour déterminer la bonne taille… Quant à ajouter un 3ème écran (comme à Limoges et Montpellier), il faut d’abord travailler la mise en images.

Comme Albi, les sites excentrés devraient eux aussi être équipés d’un plasma. C’est vrai qu’il est grand temps de nous débarrasser de nos décors soviétiques ! La direction pense être prête pour les prochaines élections.

Rupture conventionnelle

Les élus DP CGT se sont interrogés sur les modalités liées aux ruptures conventionnelles. Par exemple : la direction étudie-t-elle toutes les demandes ou seulement celles qui libèrent un poste sur lequel la direction va pouvoir régler une requalification, une situation difficile, voire supprimer le poste ?

Réponse : la demande pour une rupture conventionnelle est une démarche personnelle du salarié. FTV étudie toutes les demandes. Ce projet doit recueillir l’accord du salarié et de l’entreprise. Dans sa réflexion, l’entreprise doit y trouver un intérêt, social ou économique. C’est donc une étude au cas par cas.

Alternance

Aucun étudiant alternant n’a été affecté en Midi-Pyrénées, pour cette rentrée 2016, contrairement à Bordeaux et Montpellier.

La procédure a pris un peu de retard mais nous accueillerons bien un(e) journaliste à la rédaction et pas au web, et un(e) technicien(ne), dans un service encore secret.

COCA

Le prochain COCA aura lieu le 21 septembre.

Pour l’antenne de Midi-Pyrénées, un poste de documentaliste sera pourvu.

Pas de nouveau pour le remplacement du poste de chargée de gestion administrative au BRI, le processus n’a toujours pas démarré.

Le poste de rédacteur libéré par le départ de Marie-Sophie Lacarrau ne sera pas mis en consultation.

Locales

La suppression de la météo dans les locales a été décidée par la direction centrale. Cette mesure a pris effet le lundi 5 septembre. La météo non sponsorisée est supprimée pour une meilleure lisibilité car, nous explique-t-on, tout ce qui « coupe » (les contraintes d’antenne), fait fuir les téléspectateurs.

En revanche, la suppression du générique de début n’est pas d’actualité nous garantit Fabrice Goll.

Habillage antenne

Les Matinales ont besoin de potentiel de montage. Le chef de centre a annoncé récemment que ce potentiel sera prélevé sur les jours de montage dédiés à la fabrication des bandes annonces. Ce changement est effectif depuis la semaine dernière.

Comme il n’y aura pas moins de bandes annonces à fabriquer, la direction a décidé qu’il fallait réorganiser le service montage. Faire plus avec moins. Encore.

Chaîne info

Ca y est, franceinfo: c’est parti.

Les sites internet des régions, dont celui de France 3 Midi-Pyrénées, sont accessibles sur le site internet franceinfo:, mais ce n’est pas le cas sur l’application pour smartphone, alors que le public cible n°1, ce sont les jeunes qui utilisent principalement leur téléphone pour s’informer. Pourquoi cet « oubli » ?

Réponse : l’application a été remaniée et va continuer d’évoluer. De nouvelles versions seront bientôt disponibles. Et il ne faut pas oublier que notre plateforme c’est l’appli France 3 régions d’abord…

Oui enfin de la pub croisée et plus de moyens de nous rendre visibles c’est bien aussi !!!

Dans sa phase projet Germain Dagognet (le responsable de la Chaîne Info) envisageait de faire d’un événement en région un fil rouge le temps d’une journée. Est-ce que la rédaction en chef, via les prévisions, a identifié un événement ? Par exemple les 15 ans de l’explosion d’AZF ?

Aucun événement fil rouge entraînant la contribution des antennes à la Chaîne Info n’a encore été identifié, dans aucune région. Il y a avait bien la Braderie de Lille mais…

Fabrice Goll rappelle que Germain Dagognet a bien précisé que franceinfo: ne doit pas empiéter sur nos éditions régionales. La priorité des régions doit rester nos éditions régionales.

A noter tout de même que pour alimenter 4 modules hebdo (2 le samedi + 2 le dimanche), franceinfo: demande des versions de 4’ des magazines 13’ fabriqués par le réseau. Charge aux régions de les retailler, mais sans moyens spécifiques pour le faire ! Alors une réflexion est en cours pour savoir qui aura la main (la logique et la cohérence voudraient que cela soit fait ici…).

HD et i.média

Quelles sont les prochaines étapes pour que nous soyons « full HD », tant en fabrication qu’en diffusion ?

Aujourd’hui, seule la diffusion est HD. L’objectif de la direction du réseau France 3 est de basculer la fabrication en HD avant fin 2020. Cela semble un peu ambitieux…

i.media n’est pas impacté par la HD. En revanche, les serveurs et les encodeurs qu’il pilote sont en SD, il faudra donc les changer.

Le chef de centre en profite pour annoncer que les nouvelles caméras arriveront bientôt, il vient de signer le bon de commande. Le plan de formation est quasi bouclé. Quant au fonctionnement au quotidien, wait and see…

Chefs d’édition

On avance. Un journaliste est en cours de formation et sera opérationnel courant septembre. Un 2ème journaliste sera formé dans la foulée. Un troisième, déjà identifié, sera joker.

Cette nouvelle équipe à l’édition permettra donc d’avoir un chef d’édition tous les jours avec un planning jusqu’à la fin de l’année (comme pour les présentateurs), pour une meilleure visibilité à long terme.

Apparemment, les plannings au long court sont possibles pour certaines activités, par contre le reste de la rédaction doit toujours se contenter du planning des week-ends !

Congés

Les élus DP CGT ont demandé des explications sur les modalités de dépôt des congés car la note récemment envoyée au personnel semble quelque peu contradictoire avec les accords.

Pour les collaborateurs qui déposent leurs demandes de congés dans les délais, ceux-ci sont accordés en fonction des nécessités de service, de ce qui a été accordé les années précédentes, notamment les permas les jours fériés.

Pour les collaborateurs qui posent leurs congés hors délai, ils sont acceptés si c’est possible, sinon ils sont partiellement ou totalement refusés.

La direction a jusqu’au 30 septembre pour accorder ou non ces congés, même pour les vacances d’automne qui commencent 19 jours plus tard ! Pratique pour s’organiser…

Plus on demande aux salariés d’exprimer leurs vœux tôt, plus tard on leur donne des réponses. Cherchez l’erreur…

Réunion de rentrée chez les journalistes

Ben, y’en a pas, parce qu’il n’y a pas de changement, dixit le rédacteur en chef. La suite lui donnera raison. Ou pas.

« Café gourmand » et présentation de la grille de rentrée

C’est bien, les présentations de grille de rentrée, mais c’est mieux quand ça se passe AVANT le lancement. Un p’tit effort pour l’année prochaine ?

Prochaine réunion : 6 octobre 2016

Vos élus DP CGT : Virginie Beaulieu, Magalie Debenest, Daniel Duralek, Laurent Faure, Chantal Frémy, Marie Martin et Philippe Marty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *