Déclaration Cgt en ouverture du CE extraordinaire du pôle sud ouest sur la réorganisation de la filière de production

La peinture n’est encore sèche (elle n’est même pas encore posée) sur les nouveaux studios de Vendargues, les premiers salariés à peine choisis que voici venir les phases 2 et 3 du projet de réorganisation des Moyens Internes de Fabrication. Le débat a été officiellement ouvert lors de la séance du CCE du 13 décembre avec la présentation par la direction des opérations. Le fonctionnement est totalement repensé avec une forte centralisation du pilotage.

La nouvelle direction des moyens de fabrication regroupera la Planification Générale des Activités (PGA), la fabrication Siège, la filière, les transmissions et le support opérationnel (DSO). On peut être inquiet quand on connaît le manque d’efficacité de la PGA vis à vis de la filière. Mais l’inquiétude principale ce sont les salariés concernés en Région qui la ressente durement. Car l’un des points durs de ce projet, c’est la notion d’affectation. Les salariés devront-ils bientôt payer pour aller travailler ? Il semble pourtant que certains cadres de cette entreprise, dont le poste est à Paris mais qui résident (et travaillent) en région, voit leurs frais de missions et de transport pris en charge intégralement.

Nous tenons donc à vous le dire très clairement ce jour, le changement d’affectation des personnels de région vers Paris n’est pour nous pas négociable. C’est la ligne jaune à ne pas franchir si la direction veut continuer d’avancer dans un dialogue constructif. Et nous ne nous contenterons pas d’un bricolage.

Une expertise a démarré et nous devons laisser à notre expert le temps de travailler sur le fond du projet, même si le temps qui lui est imparti est extrêmement bref.

Son travail et celui des élus des CHSCT nourriront nos échanges sur la base de contre-propositions d’organisation que nous serons amenés à vous faire. En attendant, nous invitons la direction à entendre les retours très négatifs des  personnels afin de mesurer l’impact généré par le projet.

Bordeaux, le 22 décembre 2017

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *