Trahison !

Iroise, Pays Catalan, et après ?

Pourquoi nous marteler l’argument de la non visibilité des locales sur les box pour justifier un démantèlement du réseau d’information de grande proximité ?

La box est un prétexte et la présence des locales privées sur ce support, l’arrivée d’une grande chaîne nationale sur le local nous le prouve. France Télévisions serait donc incapable de réussir là où les autres investissent  ?

Non, le véritable argument c’est le rapport de Marc Schwartz qui réduit la mission de l’audiovisuel public à une logique comptable qui va vous faire économiser des ETP certes mais qui va surtout tuer France 3.

Car le détricotage commence avec les éditions locales supprimées mais  où vous arrêterez-vous ?

Les ateliers des éditions locales que vous avez imposés laissaient espérer aux salariés un avenir pour leurs éditions. Quel mépris ! Nous avons été les acteurs bien malgré nous d’une mascarade. Un avenir que vous aviez déjà scellé depuis longtemps. Aviez-vous besoin de vous moquer de nous ? Nous avons engagé du temps et de l’énergie pour ces réflexions, qu’ en avez-vous fait ?

Une direction peut-elle se dédire d’une de ses missions ? Comment peut-elle accepter le démantèlement d’un réseau d’informations de grande proximité au nom de la rentabilité ?

Faut-il rappeler nos obligations légales de diffusion de programmes en langues régionales qui impliquent forcément des décrochages locaux avec une présence sur tous les supports, box comprises ?

Faut-il également rappeler notre mission d’information de proximité inscrite dans « l’ADN de France3 »?

Ce réseau d’informations de grande proximité appartient à son public qui paie tous les ans une redevance pour aussi avoir accès aux éditions locales.

Visiblement, vous n’avez pas hésité à user de tous les coups pour rayer de la carte les éditions locales de France. Vous avez rompu la confiance, bafouant du même coup les engagements forts que vous avez pris dans le cadre de l’accord « Santé et qualité de vie au travail », générant ainsi des risques psycho-sociaux.

Aujourd’hui, nous sommes toujours dans une incertitude qui mine le moral des salariés. Puisqu’aucune réponse n’est clairement apportée au niveau régional,  nous exigeons que vous, Mr le Directeur du réseau France3 dévoiliez enfin vos véritables intentions concernant les décrochages des éditions locales, les implantations locales, l’avenir des salariés ainsi que les missions qu’ils devraient remplir.

Déclaration intersyndicale CGT – CFDT – FO – SNJ – SUD

Toulouse, le 21 septembre 2017

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *