DP Midi-Pyrénées – 5 avril 2018

Pour la direction étaient présents Marion Mercier, Vanessa Fixot et Jean-Loup Deligne. Personne de disponible côté rédaction…

DIGIPOST

La procédure pour refuser le coffre numérique et garder des fiches de paie papier paraît compliquée, plusieurs agents s’y sont cassés les dents, la direction peut-elle simplifier cette démarche par un simple signalement des personnels auprès des services RH ?

La direction reconnaît que la procédure pour refuser le coffre numérique et garder des fiches de paie papier est compliquée. Elle explique que le déploiement est piloté par le Siège. Pour l’instant, il n’est donc pas prévu de simplification, mais la demande sera relayée… En attendant, des documents d’information sont sur monespace.

Attention : à partir du mois d’avril ceux qui ont un coffre numérique ne recevront plus leur bulletin de paie en papier.

DIGIPOST SUITE

Des coffres numériques sont restés vides de documents malgré les mots de passe renseignés. Quelle procédure suivre pour les mettre à jour ?

Les salariés ayant des difficultés avec la mise à jour des coffres numériques peuvent trouver de l’aide en farfouillant dans la foire aux questions sur monespace…

JT OC SACRIFIE

La semaine 12, il semblerait que la direction ait encore tranché dans les effectifs. Cette semaine-là, il y avait un JT Occitan et un sujet culture Flamenco à tourner le même jour et un seul OPS. Mais au lieu de faire appel à un CDD pour satisfaire ces 2 tournages, vous avez décidé de sacrifier le JT Oc (sujets et des plateaux de présentation). Comment expliquez-vous cette décision ?

La décision a été prise en accord avec le rédacteur en chef. L’OPS a été placé sur le sujet le plus opportun, à savoir le sujet Flamenco. L’équipe du JT Occitan appréciera !

La direction précise qu’une demande tardive d’un second OPS n’aurait pu aboutir car les difficultés à trouver un non permanent au dernier moment sont grandissantes. Il nous semble pourtant évident que chaque semaine, le besoin d’OPS pour le VAP et/ou le JT Oc existe. Alors pourquoi ne pas planifier d’office un preneur de son sur cette activité ?

PONTS DE MAI

Au CE du 22 mars 2018, il a été annoncé pour la région Nouvelle Aquitaine de fermer les éditions locales la semaine 19 et le lundi 30 avril. Le directeur régional Occitanie a dit y réfléchir pour les nôtres. A quelle date la décision sera-t-elle prise ?

Allez, allez la direction a enfin pris une décision :

Avis aux téléspectateurs des éditions locales de Midi-Pyrénées : jours fériés = éditions locales sacrifiées !

Les téléspectateurs amateurs d’infos de proximité sont toujours les plus mal considérés à France 3. 1 jour férié = pas d’édition locale. Vacances scolaires = éditions réduites de 7 à 5 minutes.

Toutes les raisons sont bonnes pour réduire ou supprimer les éditions locales malgré la mobilisation et le soutien des téléspectateurs sur les réseaux sociaux pour le maintien de ces éditions. Et ils ne sont pas les seuls à manifester cet intérêt. Elus politiques de tous bords ont su rappeler au moment où l’on évoquait la suppression définitive des éditions locales fin 2017, leur ferme volonté de voir ces journaux d’information de proximité maintenus.

Le président de la région Nouvelle Aquitaine a signé un contrat d’objectifs et de moyens à condition que ces éditions locales soient maintenues. La présidente de la région Occitanie a émis la même condition.

Et voilà que la tentation de suppression est plus forte que la parole donnée. Ainsi, au mois de mai 2018, les jours fériés incitent la direction régionale de France 3 Occitanie à une équation à l’originalité étonnante : pas d’édition locale le lundi 30 avril (veille du 1er mai) et le vendredi 11 mai (semaine avec 2 jours fériés) ; les 7 et 9 mai édition commune à la place de l’édition métropole !

Rien ne justifie une telle décision à la fois injuste et irrespectueuse du public. Sans parler des personnels qui ont posé leurs congés pour cette période en janvier et qui ont été prévenus en fin de semaine dernière !

La direction se doit de respecter la parole donnée et les engagements pris : les éditions locales doivent être diffusées normalement.

MODIFICATION DE L’ÉDITION MÉTROPOLE

La rédaction en chef innove en matière de communication ! Il est visiblement jugé suffisant de faire une annonce en conférence de rédaction le matin (avec un maximum de 6 ou 8 personnes). En effet, le rédacteur en chef a annoncé la fin de l’édition métropole dans sa forme actuelle. Est-ce désormais aux collègues présents ce matin-là d’en informer toute la rédaction ? Pourquoi ne pas l’avoir fait à minima via un mail ?

La direction déclare que les infos des délégués du personnel sont inexactes. Le rédacteur en chef a juste fait part de son souhait, en petit comité, de réunir toute la rédaction pour échanger sur le sujet et réfléchir à une autre forme de l’édition métropole. On est toujours en attente d’un mail ou info à partager !

GRANDE RÉGION A GÉOMÉTRIE VARIABLE

Vendredi 23 mars, un triple attentat a lieu à moins d’une centaine de kilomètres de Toulouse, en région Occitanie. Alors qu’à longueur d’année on nous parle de grande région (PAE Luchon, Escale à Sète…) pourquoi n’avez-vous pas décidé une édition commune exceptionnelle ? Où est la réactivité, la cohérence ?

Pas de réponse. Ben non, c’est vrai quoi, pas la peine de communiquer sur une absence totale de réactivité éditoriale ! A croire que la grande région ne peut exister pour notre direction que quand les événements sont connus des mois à l’avance ! Elle préfère mettre le paquet pour le Festival de Luchon en grande région mais là, rien ! Les décideurs étaient-ils tous déjà en week-end ?

PARKING A VÉLOS

Le parking vélo de Toulouse est visiblement arrivé à saturation. Peut-il être (enfin) agrandi ?

L’aménagement d’un parking vélo est onéreux et non prévu dans le budget actuel. Malgré tout, des renseignements ont été demandés à l’association AYAV (AllonsYAVélo) et une étude est en cours.

RECENSEMENT DES COMPÉTENCES COMPLÉMENTAIRES

Quelle méthode a été retenue par le chef de centre pour reconnaître la pratique de compétences complémentaires par les salariés ? Comment le chef de centre a-t-il fait pour déterminer l’historique des pratiques de chaque salarié depuis 2013 ? Comment la pratique d’une CC a-t-elle été reconnue lorsqu’elle n’était pas inscrite sur les plannings ? La direction compte-elle fournir à chaque salarie un décompte depuis 2013 des tâches effectuées afin que les choses soient transparentes ?

Le chef de centre s’est appuyé sur les définitions explicitées dans les accords signés au mois de juillet et l’historique des pratiques a été déterminé en fonction des plannings d’activité de 2013 à 2017. A ce jour, la direction ne peut fournir de décompte des tâches effectuées depuis 2013. Une réunion du comité de suivi de l’accord se tiendra le 20 avril prochain. Direction et syndicats pourront échanger sur les désaccords et problèmes soulevés. Et une réunion peut être envisagée en suivant avec Vanessa Fixot si des modifications sont obtenues.

CC INFOGRAPHIE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire d’infographie pour les salariés concernés ?

Il a été demandé à la direction de considérer que cette compétence avait pour objet une compétence création hors JT. Il n’y a pas de reconnaissance en forfait, seulement à l’acte. Malgré tout, la direction locale a des interrogations. Elle aimerait avoir une méthode et une harmonisation au niveau des régions pour travailler sur des bases plus saines. Pour une fois on est tous du même avis !!!

A noter qu’Olivier Godard s’est dit prêt à travailler sur la fiche métier des techniciens vidéo et leur repositionnement dans la grille.

CC MISE EN IMAGE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire de mise en image pour les salariés  concernés ? Quelle prise en compte des PAE et de la présentation de ces émissions pour l’exercice de cette CC ? Les émissions en direct avec DSNG, qui ne sont pas chartées et nécessitent une adaptation spécifique à chaque fois, ont-elles bien été comptabilisées ?

Les missions prises en compte sont :

  • Les matinales
  • Les opérations type Pause Guitare / Luchon / Musée Soulages / Saint-Céré… en extérieur

CC MISE EN LUMIÈRE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaires de mise en lumière pour les salariés concernés ? Il avait été spécifié en négociation qu’en cas d’exercice à l’acte de cette CC, il fallait rémunérer les jours de repérage, de préparation en plus du jour de PAE. Cela a-t-il été le cas ? Qu’en est-il de la conception de lumière studio des antennes lorsqu’un chef électro est amené à la concevoir sans directeur photo ?

Sur cette compétence est reconnue la mission « directeur photo » pour des événements comme Luchon et les élections. Bref, toutes les émissions qui nécessitent de la lumière…

CC CONCEPTION DE CONTENUS MULTIMÉDIA

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire de conception de contenus multimédia pour les salariés concernés ?

Le planning n’a pas été utilisé pour cette CC, c’est le constat de la publication qui fait foi.

CC MIXAGE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire mixage ?

Il n’y a pas de CC mixage reconnue en Midi-Pyrénées. Si la direction a oublié quelqu’un, il faut faire remonter pour régularisation.

CC GESTION IMMOBILIÈRE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire de gestion immobilière ? Des personnels administratifs ont été oubliés, que compte faire la direction à ce sujet ?

Le salarié doit assurer les opérations d’approvisionnement du parc matériel et des équipements pour un périmètre dédié. Sont notamment concerné-e-s les chargé-e-s de gestion administrative.

CC GESTION DE L’ANTENNE

Quels sont les critères d’attribution précis qui permettent la reconnaissance d’une compétence complémentaire de Gestion de l’antenne ?

En Midi-Pyrénées, sur la période considérée (2013-2017), deux personnes ont effectué des missions à la gestion de l’antenne et ont obtenu une CC.

OUBLI D’UNE CC

Quelle est la procédure en cas d’oubli par la direction de la reconnaissance de la pratique d’une compétence complémentaire par un salarié ?

La demande est à effectuer auprès du service RH.

Les élus souhaitent une précision sur la mise en œuvre d’une compétence complémentaire. Des chefs de service ont dit que certaines devaient se pratiquer sur son temps… personnel !!! Une aberration, du travail illégal… Vanessa Fixot va se renseigner.

QUELLE MISSION POUR LE SERVICE DE VIDÉOTHÈQUE ?

La vidéothèque est un service où des documentalistes travaillent – entre autre – à l’analyse et la recherche d’images. Leur mission est de trouver le plan prétexte qui servira à la mise en valeur d’un sujet. La question est posée de savoir si les documentalistes  de notre antenne possèdent ce savoir-faire ? En effet, un panier INA composé de 180 sujets Mai 68 a été commandé ou proposé sans même que les documentalistes aient été informés ! Pour eux pas d’information sur les sujets à venir – pas de concertation – pas de recherche … juste le rôle de relais colis ? Pourquoi ?

Réponse : une erreur qui ne se reproduira pas. Nous en restons pantois…

MÉNAGE A LA RÉDACTION TOULOUSAINE

Le ménage prévu le 31 mars a été reporté au 7 avril.

 

Prochaine réunion le jeudi 3 mai 2018

Vos élus CGT : Virginie Beaulieu-Gasnier, Magalie Debenest, Daniel Duralek, Laurent Faure, Chantal Fremy, Marie Martin

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *