Compte-rendu CGT des DP Poitou-Charentes du 14 septembre 2018

CGT PSO

Elus présents : P. Mauduit (CGT), C.Defives (CGT), A. Morel (CGT), C. Pougeas (CGT), F. Tabuteau (CFDT), E. Gérard (CFDT), MN. Missud (SNJ)

Direction : F. Folléa (RRH), A Landes (CDC), F. Bidault (RDC)

Excusés : D. Zorzi (IRH)  M. Ledoux (CGT)

QUESTIONS DP DU SNJ

Question 1 :

Ces dernières semaines, des images de drone ont été utilisées lors de reportages ou de magazine. Ces images sont un vrai plus pour les sujets. Serait-il possible de mettre en place des formations pour les personnes désireuses de pratiquer ce type d’activité, en toute légalité ?

Comme vous le savez, la position de France Télévisions est toujours la même : ces interventions  resteront des prestations extérieures et ce pour des questions d’assurance.

Il n’y aura pas de formation puisque ces outils ne seront jamais mis à disposition des JRI de France Télévisions.

Les élus CGT demandent que ces prestations soient plus fréquentes : aucun souci pour le rédacteur en chef si le besoin éditorial est justifié.

Les élus CGT proposent d’archiver ces tournages qui nous appartiennent afin de les réutiliser ultérieurement sur d’autres reportages ou programmes.

Question 2 :

NoA a été lancée en grande pompe cette semaine. Cette nouvelle chaîne est basée sur le volontariat des salariés qui souhaitent se former à de nouveaux métiers. Trois activités ont été définies et sont strictement encadrées par un accord signé le 22 mars 2018 entre la direction et les salariés.

Mais quid de tous ceux et celles qui ne se sont pas portés volontaires pour ces nouveaux métiers mais qui se retrouvent contraints de préparer et présenter des émissions ?

  1. En 2 semaines, 3 émissions ont été fabriquées à Poitiers, sollicitant des documentalistes, des scriptes, des monteurs, des journalistes, des techniciens vidéos, des sondiers, des cadres etc… Tous ont été contraints de fabriquer ces émissions en plus de leur travail quotidien, impactant forcément la qualité de leur travail dédié à France 3 Poitou Charentes. Quel accord régit cette nouvelle charge de travail ? Rappelons que NoA s’inscrit dans le cadre de l’accord sur la préservation et l’amélioration de la qualité de vie au travail, avec de tels agissements pensez vous vraiment respecter ce texte ?Les volontaires pour l’expérimentation le sont pour les 3 nouvelles  fonctions uniquement. Ils ont été formés aux nouveaux outils.

    Tous les rendez-vous d’information, que ce soit pour France3 ou  .3NoA, sont fabriqués avec les potentiels des antennes de Nouvelle Aquitaine.

    Le comité de suivi doit rendre prochainement un avis sur les moyens et les détachements alloués dans chacune des antennes pour les fabrications NoA.

    Des ajustements seront possibles.

    La CGT salue cette augmentation de l’activité car cela contribue à assurer la pérennité des emplois.

  2. Les journalistes et techniciens mobilisés pour NoA, vont–ils être remplacés pour continuer à assurer un contenu et une diffusion optimale de France 3 Poitou Charentes, qui rassemble toujours des dizaines de milliers de spectateurs midi et soir… ?

Les remplacements se font autant que de besoin. Depuis 3 semaines, le rédacteur en chef assure qu’aucun moyen n’a été enlevé à la rédaction sur les potentiels autorisés.

Le rédacteur en chef précise que « Disputandum par exemple c’est, toutes les trois semaines, 2 à 3 jours de travail pour un journaliste (à évaluer) et 1 jour d’encadrement. Cela se fait sans remplacement, c’est pour cela par exemple que j’ai réorganisé l’activité du service de mes adjoints. »

3. Les journalistes et techniciens qui travaillent pour NoA doivent ils utiliser les nouveaux locaux bleus de NoA ?

Le bureau est accessible à tous pour travailler pour NoA.

4. Que devient la commission évaluation de NoA  qui doit se réunir tous les mois , pourquoi aucun compte rendu n’a-t-il été diffusé ?

La commission observe le fonctionnement de la chaîne, signale les difficultés éventuelles et les remontées des salariés concernés, mais selon la RRH : «  Cette commission n’a pas vocation à communiquer directement aux salariés. » C’est en CE que sont présentées les remontées de cette commission.

Question 3 :

Pourquoi n’avons-nous toujours pas de logos sur les voitures ? Nous osons espérer qu’il n’y aura pas seulement un flocage avec NoA…. Rappelons que la grande majorité des salariés travaillent encore pour France 3 Poitou Charentes et non pour une chaîne à vocation « expérimentale ».

Les logos qui sont arrivés sont beaucoup trop grands. Il faut donc en commander d’autres.  En attendant, des logos plastifiés (feuille format A4) sont proposés aux équipes pour poser sur les pare-brises de voitures. Ils sont à l’effigie de   .3 Nouvelle-Aquitaine.

Question 4 :

Le moteur de recherche Qwant est désormais le moteur de recherche par défaut de tous les salariés de France Télévision. Or de nombreux salariés se plaignent de cet outil, qui certes,  respecte davantage la vie privée et le traçage des informations, mais est loin d’être aussi performant que google. Les remarques des utilisateurs vont elles être transmises à qui de droit ?

C’est un moteur imposé par l’entreprise. La direction nous suggère de mettre Google dans nos favoris. La navigation avec Google sera alors filtrée par Qwant.

QUESTIONS DP DES ÉLUS CFDT

Question 5 :

« Un périmètre clair a été fixé : NoA ne traitera ni de politique, ni d’info et se concentrera sur la culture et les services » promettait Delphine Ernotte dans les colonnes de Sud-Ouest le 11 avril 2018.

Pourtant, sur la grille des programmes communiquée au personnel, figurent entre autres un débat sur le glyphosate et un « 20h le rattrapage pour rester au fait de l’actualité régionale ».

Comment la direction justifie-t-elle un tel non-respect de ses engagements ?

L’article en question n’est qu’un extrait des propos tenus.

La chaine NoA ne s’interdit rien dans le domaine l’information.

Les rediffusions des différents JT notamment étaient déjà prévues dans les toutes premières grilles antenne.

Question 6 :

À propos de NoA encore. Des émissions se fabriquent sur des temps de préparation très insuffisants. Certains programmes s’avèrent très gourmands en moyens.  Les premiers effets commencent à se faire sentir sur la planification, les volontaires s’impliquant à 50 % de leur temps de travail.

4.1 Quel volume de postes cela représente-t-il pour l’antenne du Poitou-Charentes ?

4.2 Comment ces personnes sont-elles remplacées dans leurs services respectifs ?

Un bilan sera fait rapidement.

4 volontaires en rédaction et 4 en technique ont été retenus dans un premier temps.

Question 7 :

À propos de NoA encore, la direction peut-elle rappeler dans quelles conditions la règle du volontariat est appliquée ?

Cf. question 2

Question 8 :

Emploi à La Rochelle. Qu’en est-il du recrutement sur les postes de monteur et de rédacteur en chef adjoint ?

Pour ce poste de monteur : 16 candidatures ont été reçues. Les entretiens ne sont pas encore terminés, c’est pourquoi le poste devrait passer au COCA du 17 Octobre. Pour le rédacteur en chef adjoint, Tanguy assure l’intérim, il n’y aura pas de poste mis en consultation puisque le rédacteur en chef est redevenu rédacteur.

Néanmoins, la direction espère faire valider ces changements par le biais d’un comité de mobilité.

Question 9 :

Emploi toujours. À propos du comblement du poste d’OPS, la direction a répondu lors de la réunion de juillet dernier : « le sujet n’est pas clos, bien que le poste soit gelé pour l’instant. Un point sera prévu en septembre prochain ».

Quelles conclusions la direction tire-t-elle de ces derniers mois ? Combien de temps encore le service d’OPS va-t-il continuer à fonctionner en sous-effectif ?

Le poste d’OPS va être mis en consultation notamment parce que l’activité NoA le justifie.

Question 10 :

Lors de la réunion DP du mois d’août, la direction a justifié le (faible) nombre de places de parking dans nos futurs locaux avec l’argument suivant : les collaborateurs pourront utiliser d’autres moyens de transport comme le transport public.

À ce jour, les arrêts de bus Vitalis les plus proches -pour rejoindre la gare par exemple- sont à respectivement 15 minutes de marche (ligne 12 – 2 bus par heure) et 25 minutes de marche (ligne 16 – 2 bus par heure).

La direction a-t-elle des informations concernant un éventuel renforcement du maillage aux Montgorges ? Dans le cas contraire, il ne parait pas sérieux d’envisager les transports publics comme solution alternative.

Ce projet doit voir son terme fin 2020. La direction est en contact avec la mairie afin d’étudier d’ici là une amélioration des dessertes dans ce secteur. Une réflexion est aussi en cours afin d’étudier la possibilité d’un système de restauration commun avec les entreprises déjà implantées sur ce site.

Question 11 :

Nouveaux locaux toujours. Le promoteur a-t-il transmis le calendrier du réaménagement de l’antenne de Poitiers ?  Quand les ateliers de consultation des personnels débuteront-ils ?

Dès que nous aurons une idée du calendrier du chantier, nous organiserons les groupes de travail avec les salariés. (Probablement pas avant février 2019).

Question 12 :

Quand la signalétique France 3 sera-t-elle posée sur les véhicules de reportage ?

Cf. question 3

QUESTIONS DP DES ÉLUS CGT

Question 13 :

Les deux enregistrements des DEBADOC se sont faits sans préparation prévue pour la scripte et sans réalisateur.

Avez-vous mesuré l’augmentation de la charge de travail que représente d’enregistrer deux émissions de 40 minutes dans l’après-midi, après un JT midi et avant un JT soir ?

Nous vous proposons d’apporter des améliorations à ce nouveau process en redéployant notamment un 4ème vidéo pour ce jour-là, comme c’est souvent le cas ailleurs, ce qui pénalise moins les besoins éditoriaux de l’après-midi et pourquoi pas une scripte dédiée à ce programme pour la journée avec une préparatoire toute la matinée.

Un bilan sera fait prochainement afin d’adapter nos objectifs et nos ressources, la CGT insiste notamment pour un quatrième vidéo les jours d’enregistrement.

Question 14 :

Toujours pour nos préconisations sur les débuts de Noa

Le VPTL est parfaitement adapté aux retransmissions de flux durant plusieurs heures et bien plus fiable qu’un simple Avywest.

Pourquoi ne prévoyez-vous pas de planifier ce véhicule technique pour les différents évènements qui vont démarrer sur NoA dès ce week-end ?

En cas de commentaire à ajouter par exemple sur le flux fourni par l’organisation, là encore ce véhicule est parfaitement adapté à ces nouvelles missions.

L’utilisation des outils comme le VPTL est étudié au mieux des besoins à chaque fois.

Le VPTL est d’ailleurs bientôt planifié pour un programme NoA.

Question 15 :

Suite aux questions DP de juin dernier, les cadres techniques et chef d’édition ont désormais rejoint la rédaction dans un espace ouvert et beaucoup plus lumineux. Nous vous remercions d’avoir répondu rapidement à cette demande des élus CGT.

Nous vous proposons immédiatement de dédier leur ancien local à un nouvel espace de lecture et de détente au centre du bâtiment.

Pouvez-vous réfléchir à cette demande et envisager rapidement un coup de peinture pour rafraîchir cette pièce afin de réfléchir à son aménagement ?

Nous y réfléchissons, un coin détente est envisagé dans ce local

Les élus CGT s’en réjouissent.

Question 16 :

Concernant le poste de Chef monteur en attente de comblement sur La Rochelle. Pouvez-vous nous confirmer la date de la nomination d’un candidat sur place ?

Cf. question 8

Question 17 :

Concernant le poste de rédacteur en Chef en attente de comblement sur La Rochelle. Pouvez-vous nous confirmer la date de nomination d’un remplaçant sur place ?

Cf. question 8

Question 18 :

Concernant le poste d’OPS gelé à Poitiers. Nous vous demandons de passer ce poste en consultation le plus rapidement possible. Vous vous étiez engagé à analyser les conséquences du gel de ce poste, qu’en avez-vous déduit ?

Cf. question 9

Question 19 :

Quand seront programmés les ateliers promis avec les salariés pour échanger sur les aménagements des futurs locaux ?

Cf. question 11

Question 20 :

Les problèmes de défaillances du chauffage central du bâtiment sont récurrents tous les hivers. Avant l’arrivée de celui-ci cette année, avez-vous testé les équipements pour avoir la garantie de sa bonne mise en route ? Il serait regrettable de subir les mêmes « mauvaises » surprises que les années précédentes.

Comme chaque année, une attention particulière sera portée à ces équipements.

Prochaine réunion des élus DP lors de la commission paritaire salariale, le 3 octobre prochain (sous réserve de changement)….  Vous avez jusqu’au 15 septembre pour remplir votre autorisation de communication des informations salariales aux élus ! Merci à celles et ceux qui l’ont déjà fait.

Vos élus DP CGT Poitou-Charentes :

C. Defives, M. Ledoux, A. Morel, C. Pougeas, P. Mauduit 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *